A l'écoute de la forêt toilettes sèches septième ciel domaine des ormes

Publié le 29 janvier 2014 | par Sophie

1

Les toilettes sèches : un petit coin de paradis perché

Depuis longtemps, les toilettes sèches sont victimes de préjugés pour leurs côtés spartiates et primaires, leurs supposées odeurs ou les anciennes toilettes que l’on trouvait chez nos grands-parents ou arrières grands-parents. Il est vrai que les réticences sont nombreuses. Et pourtant, les toilettes sèches ne présentent pas tant de différences que les toilettes traditionnelles et présentent beaucoup d’avantages ! L’élément important qui les différencie c’est l’absence d’eau.

En Suède, les toilettes sèches sont déjà entrées dans les mœurs depuis au moins 50 ans et ce à tel point que la ville de Tanum (de plus de 12 000 habitants) oblige les nouvelles constructions à disposer de toilettes sèches. Très investis dans le développement durable, ces précurseurs ont bien compris leur utilité. Le premier congrès sur les toilettes sèches s’est même tenue à Stockholm en 2003.

Appelées toilettes sèches, toilettes à compost, toilettes à litière bio-maîtrisée, toilettes vertes ou encore toilettes écologiques, nous parlons de plus en plus de ces petits coins !

Mais, les toilettes sèches, c’est quoi exactement ?

L’élément principal est l’absence d’eau pour évacuer les déjections. Vue de l’extérieur, la cuvette est la même. Le principe est simple : on récolte l’urine et les excréments dans un seau et on recouvre les déjections de matières sèches riches en cellulose telles que les sciures ou de copeaux de bois ou même foin ou paille séché et broyé. Après être déposés au compost au fond du jardin, ces déchets sont ensuite valorisés car ils sont très fertiles pour le sol et remplacent ainsi les engrais chimiques pour faire pousser massifs d’arbustes, arbres, fleurs.

C’est pourquoi, dans le cadre du développement durable, les toilettes sèches sont idéales. Elles sont également un bon compromis pour les cabanes perchées dans les arbres à plusieurs mètres de hauteur ! Construites au départ pour faire vivre un moment unique au plus près de la nature, les cabanes sont conçues dans le total respect de l’environnement. Les toilettes traditionnelles à chasse d’eau présentaient des incompatibilités avec ce type d’hébergement insolite.

Mais il fallait bien trouver LA solution pour ne pas obliger le « cabaneur » à monter/descendre de sa cabane pour aller aux toilettes ! Protéger l’environnement, éviter la pollution des cours d’eau et des nappes phréatiques en répondant aux besoins des « cabaneurs » tout en leur garantissant un certain confort en plein milieu des bois…

LA solution a été les toilettes sèches ! Et quelle solution !! ça c’est du tourisme durable !

Le saviez-vous ?

  • L’installation de toilettes sèches est devenue légale en France à partir de 2009.
  • 30% de notre consommation en eau est utilisée pour la chasse d’eau des toilettes traditionnelles
  • tirer une chasse d’eau c’est évacuer de 3 à 12 litres d’eau à chaque fois
  • en multipliant par 4 passages par un couple dans une cabane, c’est de 720 à 2880 litres d’eau d’économiser par mois ! Ce n’est donc pas négligeable !

Ses avantages:

  • Protection de l’environnement car économie d’eau
  • Aucune pollution des nappes phréatiques et cours d’eau
  • Ces petits coins peuvent être placés n’importe où dans la cabane en haut d’un arbre ou dans une cabane flottante
  • Réutilisation des matières fécales en humus
  • Contrairement aux idées reçues, les toilettes sèches ne sentent pas! En effet, les sciures de bois absorbent les odeurs.
  • Pas besoin d’arrivée et de sortie d’eau
  • Et jamais de toilettes bouchées !

Ne serait-ce pas une bonne façon de rendre au sol la richesse qu’elle nous donne?

Les créateurs de cabanes de La Cabane en l’Air conçoivent par ailleurs des toilettes sèches dans chacun des hébergements pour respecter notre environnement, une des valeurs maîtresses de notre existence. Un petit aperçu de nos toilettes sèches ici dans la cabane sur pilotis au Canada, et ci-dessous.

Et, pourquoi ne pas franchir le pas et tenter d’en installer chez vous ?!

toilettes sèches septième ciel domaine des ormes

toilettes sèches château des enigmes

Et voici ci-dessous le bloc à sciures de bois:

toilettes sèches boite à sciures château des enigmes

toilettes sèche cabanon domaine des ormes

intérieur toilette sèche domaine des ormes

Tags: , , , , ,


A propos de l'auteur

Article rédigé par Sophie, qui partage avec vous chaque semaine sa passion de l'hébergement insolite, ses découvertes et vous fait écho de l'actualité singulière!



One Response to Les toilettes sèches : un petit coin de paradis perché

  1. Fabrice says:

    Les photos en fin d’articles sont sympas, surtout la première ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑